Piscines naturelles

piscine

Les piscines naturelles sont des piscines écologiques et économiques à l’entretien. L’idée est de reconstituer un milieu « naturel » ou va se créer des micro-organismes et dans lequel un équilibre biologique va peu à peu s’installer. Constructions paysagères particulièrement esthétiques et en harmonie avec le jardin, elles représentent un espace de détente respectueux de l’environnement qui ne nécessite aucun produits chimiques pour leur entretien. Elles sont un espace de vie à part entière, qui ne demande en outre qu’une faible consommation en eau et électricité.




Piscine naturelle

La piscine se fond dans le décor végétal

C’est une piscine enterrée, avec des travaux de terrassement, comme pour une piscine traditionnelle. L’espace de baignade est accompagné d’une zone de végétation d’une surface équivalente. Cette zone de végétation, au plus profond (1m minimum) comprend divers plantes, comme des nénuphars et des plantes oxygénantes. Au moins profond, une zone appelée la lagune est quant à elle constituée de plantes épuratrices. Il s’agit de la zone de filtration. Divers éléments naturels jouent un rôle primordial dans cet équilibre biologique, et il conviendra de bien réfléchir à l’emplacement de la piscine ainsi qu’à la répartition de toutes ces zones.

Le soleil tout d’abord contribuera, en réchauffant l’eau, à l’élimination de germes pathogènes et permettra la photosynthèse des plantes épuratrices et oxygénantes. Les plantes épuratrices auront pour rôle de fixer les nutriments naturellement présents dans l’eau afin d’empêcher leur prolifération, ce qui aurait pour conséquence l’apparition d’algues en grande quantité. Les plantes oxygénantes rempliront le même rôle et permettront également de voir apparaître la vie dans le bassin, à travers de nombreuses bactéries et petits animaux.

Les bactéries aérobies quant à elle, vont se développer au niveau des racines des plantes épuratrices et vont transformer les déchets organiques en nutriments assimilables par les plantes.

Les daphnies se nourriront des micro-algues, et serviront d’aliment de base aux autres animaux.

Les insectes, larves, crevettes, grenouilles ou escargots d’eau se nourriront les uns les autres et contribueront au brassage de l’eau. C’est également eux qui font tout le charme d’une piscine naturelle. Il faut cependant éviter les poissons qui perturbent cet équilibre s’ils sont introduits en trop grand nombre ou si ils se reproduisent trop.

Enfin, vous-même, en vous baignant, participerez à l’enrichissement du milieu, par la sueur mais également en brassant l’eau lors de vos baignades.

Une fois que votre piscine naturelle aura été construite, il faudra attendre environ 4 mois avant de pouvoir vous en servir, afin que ce milieu se crée et s’équilibre. Quelques algues filamenteuses apparaissent généralement au démarrage si vous remplissez votre piscine avec de l’eau du robinet, mais l’équilibre biologique reprendra vite le dessus. Il est également possible de remplir sa piscine à l’eau de pluie, afin de respecter encore d’avantage l’environnement.

Pour l’entretien, il suffira d’un peu de jardinage aquatique régulièrement, et de ramasser les feuilles à la surface en automne.




Demandez vos devis Piscine gratuits en 1 minute !